coxer

registre moderne : 9 fréquence : 7

coxer

& se faire coxer ; (boxer)

v.tr.

Arrêter, prendre qqun, se faire interpeller ; prendre qqun, mort ou vif

Synonyme : arrêter, arrêté, se faire arrêter, interpeller, se faire prendre

1954 il a voulu donner la bande à la Rousse avant de se tirer. Il a essayé deux fois : la première, tout le monde était envolé. Mais, au second coup, les flics avaient laissé des mouches sur place : ils ont coxé Brizou. –Ah ! Brizou est arrêté 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville 1978 À Istambul, Peter Walzak se fait coxer par des agents soviétiques. Ils l'emmènent en balade et le séquestrent 1978. Massacre pour un espion 1980 Y vont coxer Mohamed, sûr de sûr, ça les occupera un moment 1980. Pour venger Pépère 1998 Au moins, en restant sur place, je les entendrais probablement arriver, au lieu de me faire « coxer » par surprise au coin d'un bois. 1998. Section Bordel 2004 Sabri avait été capturé par la quatrième peloton près de la mosquée de Sedrata, à 5 kilomètres à l'est de l'endroit où nous venons de le boxer [sic]. 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne <5 citation(s)>

Francisation de to catch (??) (gb) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 922