gobe-lune

date : 1890 fréquence : 2

gobe-lune

& gobe-la-lune

Crédule(?)

Synonyme : croire, être crédule

1935 Enfin, comble de ces amusements naïfs, si l'astre des nuits envoie sa lumière dans nos bouches, nous sourions en nous traitant de gobes-la-lune. 1935. Sous-soliloques des trottoirs de Paris
1954 n'étaient peut-être pas uniquement le fait de millions d'esclaves abrutis qu'encadrait une élite de gobe-lune 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville

<2 citation(s)>

gobe-lune, gobe-la-lune. (dans l'article GOBE-, élém. formant) gobe-lune, gobe-la-lune. Synon. de gobe-mouches. [La Thiérachoise]. Toi, tel que t'es aujourded'hui (...) et pas comme le gobe-la-lune que tu faisais (RICHEPIN, Cadet, 1890, p. 57). Enfin il lui déplaisait [à Pompée] de jouer, devant la belle et subtile Métella, un rôle de gobe-lune (L. DAUDET, Sylla, 1922, p. 175) Rem. 1. Tous ces composés, à qq. cas près, sont fam. et souvent péj. 2. Aucun composé fém., bien qu'il soit imaginable, n'a été relevé dans la documentation. (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).