grattouiller

date : 1881 registre moderne : 4 fréquence : 11

grattouiller & gratouiller ; se grattouiller ; se gratouiller

Gratter, gratter doucement, se gratter, creuser (gratter le sol) ; gratter (un guitare)

Synonyme : gratter, se gratter Morphologie : -ouiller

1954 Sur le Bottin de l'arrondisse, nib de braise pour gratouiller ! Pas l'droit ! Des clous pour chanstiquer mon blaze ! 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville 1993 Il gratouille sa casquette plate. Je regrette le képi d'autrefois 1993. Le gendarme des barrières 2001 Et comme pour mieux m'extirper de notre rêve, avant lui-même de rouvrir les yeux, il me grattouillait affectueusement le crâne. 2001. La vie sexuelle de Catherine M. 1956 La guitariste sale jette un regard amorphe et se remet à gratouiller son jambon. 1956. Fais gaffe à tes os 1999 J'ai voulu gagner du temps, je me suis gratouillé le nez, la nuque, j'ai reniflé mais, pour finir, il a bien fallu que j'enlève mon slip 1999. Massacre à la chaîne <5 citation(s)>

1895, Daudet ; gratouiller, 1881, mais très antérieur régionalement (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 971