refroidir

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1828 registre ancien : 10 registre moderne : 8 fréquence : 59

refroidir & (réfroidir) ; se faire refroidir v.tr.

Tuer, assassiner ; se faire assassiner ALL : töten, ermorden, (kalt machen) / ANG : to kill

Synonyme : tuer, assassiner Famille : froid (tuer, mort)

1867 Ainsi, voilà qui est convenu. En route, nous refroidissons le fourgat dans sa carriole. 1867. Les Malfaiteurs 1957 Mais tu sais que j'ai jamais refroidi un mec. Je suis pas un tueur, Frankie, mais je t'affranchirai… 1957?. Dix ans de frigo 1887 L'affaire de la rue de la Femme-sans-Tête… J'avais refroidi la poniffe… Vous le saviez bien, n'est-ce pas ? mais vous avez plaidé si magnifiquement que j'en ai été quitte pour dix ans de Pré 1887. Paris qui s'efface On l'avait refroidi L'argot de Saint-Cyr 1900 il disait […] que si la vieille était là il la « surinerait », mais je ne voulus pas, disant que je voulais bien la cambrioler mais pas l'assassiner. Il me répondit que je ne m'en occuperais pas, que ce serait lui qui la « refroidirait » 1900. Mémoires de Pierre S. voleur 1880 J'm'amène devant un pantriot, quoi ! j'lui dis : Donne-moi ton bobino (montre), ton poignon (argent). S'il a les foies blancs, j'dégringole (vole) jusqu'à son alpéguc (paletot). S'il fait l'craneur, j'le r'froidis avec mon lingue (couteau). 1880. Souvenirs de prison et de bagne 1953 En résumé, une vieille s'est fait refroidir gentiment ; elle avait en mains des joyaux volés par une bande qui vous intéresse. 1953. Alors, pommadé, tu jactes ? <7 citation(s)>

Popularisé par les apaches de la fin du XIXe (Dauzat1918) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 474