tombé du ciel

registre ancien : 3 registre moderne : 3 fréquence : 4

tombé du ciel

locution

Qui arrive à propos, opportunément, sans être prévu ; qui arrive on ne sait d'où ni comment

1957 C'était un témoin tombé du ciel. Grâces soient rendues à Allah 1957. Les eaux troubles de Javel 1907 M. de Phalouze ne voulait pas accepter cet argent tombé du ciel africain 1907. L'amour s'amuse - Roman 1880 Et ces huit jours de salle de police tombés du ciel ! –On ne monte pas de ces colonnes-là au commandant Verchère ! a bougonné votre père en déchirant la lettre. Cela se tient. Travail nul. Conduite déplorable. Punitions fréquentes ! 1880. Souvenirs d'un saint-cyrien 1978 Demarcy regarde, estomaqué, cet établi tombé du ciel. Ou plutôt tombé des caprices imprévisibles du bureau des méthodes. 1978. L'établi <4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 209