coquin

registre ancien : 10 fréquence : 6

coquin n.

Dénonciateur qui vend à la police, révélateur ANG : A tool of the police

Synonyme : dénonciateur, traître

1867 Je crois bien qu'on a mangé sur notre orgue (Qu'on nous a dénoncés). On m'a même prévenu que des macarons (des espions) rôdent autour de nous. Ça serait drôle, si parmi les roustures (Individus en rupture de ban) qui viennent pitancher chez nouzailles (Boire et manger chez nous) ; il y avait des coquins. 1867. Les Malfaiteurs 1846 L'un et l'autre ont été spécialement consacrés, en partie, aux révélateurs ou coquins, ainsi que les appellent les autres détenus. 1846. L'intérieur des prisons, réforme pénitentiaire, sytème cellulaire, emprisonnement commun ; suivis d'un Dictionnaire renfermant les mots les plus usités dans le langage des prisons, par Un Détenu <2 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 805