le plus beau

registre moderne : 5 fréquence : 7

le plus beau & le plus beau, X

Le plus incroyable, le meilleur, le comble (superlatif) ; avec ironie : ce qui est remarquable

1935 J'écoute un homme de l'Escaut qui raconte une histoire abracabrante. À bord du contre-torpilleur Protet, quelque part en Roumanie, plusieurs matelots auraient formé le dessein de s'emparer du navire et de le livrer aux bolcheviks d'Odessa. Jusqu'ici, rien d'invraisemblable, mais le plus beau reste à dire. L'instigateur de cette conjuration était… un officier ! 1935. Mer Noire 1952 Le plus beau, c'est que je suis contre le sens unique, il me faut faire un demi-tour entre un car et un chauffeur de maître qui m'incendie 1952. Mon taxi et moi 1952 Le plus beau, c'est que le client a le verbe haut. Toute la station a entendu 1952. Mon taxi et moi 1952 –C'est fantastique ! –Fantastique ! Mais je n'avais pas vu le plus beau 1952. Mon taxi et moi 1948 Il y avait des Françaises et – le plus beau – les vraies malades restaient et les autres partaient. 1948. Vie d'une prostituée 2004 Le plus beau : les fellagha ne profitèrent pas de la perche magnifique qui leur était tendue. 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne 1953 Et le plus beau, c'est que je ne peux pas abandonner. En France, il y a l'inspecteur Carlini prêt à me mettre la main sur le râble au moindre impair. 1953. ...et ça continue ! <7 citation(s)>

Pas cité dans (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 524