chanteur

fréquence : 24

chanteur n.

Maître-chanteur, voleur vous extorque de l'argent sous la menace d'un scandale (révélation d'homosexualité) ; (voleur spéculant sur la bienfaisance, sur l'humanité) ; journaliste forçant artiste à s'abonner à son journal sous la menace de ses critiques

Synonyme : maître chanteur Famille : chantage (musique, chant) : extorsion par menace Usage : homosexualité, typo vol

1867 Cette superlative impudence, jointe à une grande habileté, avait valu à Saurin le surnom de Sophano (?) [sic], comme qui dirait le prince, des chanteurs. 1867. Les Malfaiteurs 1862 Le chanteur est un homme jeune encore, mis avec élégance, mais cependant d'une manière simple et de bon goût. Sa tournure est irréprochable, sa parole facile, ses expressions sont choisies. Toutefois, seul, il ne peut travailler ; il lui faut un compère 1862. Mémoires de Canler, ancien chef du service de sûreté 1797-1865 1892 La Potard vit dans le père Jean un chanteur de premier ordre 1892. Le chiffonnier de Paris - Grand roman dramatique 1846 le chanteur est un industriel de création nouvelle. […] Leur manière de voler s'appelle chantage. 1846. L'intérieur des prisons, réforme pénitentiaire, sytème cellulaire, emprisonnement commun ; suivis d'un Dictionnaire renfermant les mots les plus usités dans le langage des prisons, par Un Détenu 1868 Le plus redoutable de tous les chanteurs, c'est l'homme qui dispose de la publicité d'un journal 1868. Les curiosités de Paris 1835 C'est un tireur d'un certain renom, c'est un zig de talent, c'est le roi des charrieurs, c'est le soprano des chanteurs, vous dit un habitué de la cour, en vous désignant respectueusement tel ou tel personnage 1835. Lettres sur les prisons de Paris, dans F.V. Raspail, Réformes sociales <6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 750