ne pas payer de mine

date : 1669 registre ancien : 3 registre moderne : 3 fréquence : 13

ne pas payer de mine

locution

Avoir une apparence, un extérieur modeste (souvent pour exprimer l'opposition entre une apparence médiocre et un intérieur de valeur ou de remarquable)

1972 L'immeuble du plus grand quotidien de La Paz sur le Prodo, ne payait pas de mine 1972. SAS - Safari à La Paz
1893 Installé [dans le] XVe arrondissement, dans un appartement des plus modestes, cet atelier ne paye pas de mine, comme on dit vulgairement, et cependant dès ses débuts, dans l'espace d'une année il a fourni 14945 heures de travail à 90 ouvrières 1893. Paris qui mendie - Mal et remède
1921 Un homme qui veut vous voir et qui prétend que vous l'attendez. […] –En effet je me le rappelle ; envoyez-le moi. –Vous le recevez ! Il ne paie pas de mine, vous savez ! 1921. La femme aux chiens
1990 elle a flairé en l'homme un client potentiel. Il ne paie pourtant pas de mine : son vêtement est quelconque et, avec son visage marqué, il a plutôt l'air d'un officier d'active que d'un rentier. 1990. Pickpockets ! Vingt ans de flagrant délit : un flic parle
2004 Il ne payait pas de mine, le nouveau. […] je m'étais dit qu'on nous refilait dans les pattes un vieux croûton. Mais pas du tout. Il n'était ni gaulliste, ni défaitiste le vieux, et il allait le prouver tout de suite. 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne
1976 Mendoza se mit à habiter les palaces. Pas n'importe lequel ! Le George V ; pas moins. Une chambre ?… Non, la chambre ça payait pas de mine. Lui, il lui fallait une suite. 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza

<6 citation(s)>

MINE, subst. fém. Fam., vieilli. Payer de mine. Avoir belle apparence mais peu de qualités ou de santé. Il paie de mine, mais au fond c'est un sot. Je paye de mine, mais je ne me porte pas bien (Ac. 1835, 1878). Rem. Cette loc. s'emploie plutôt de nos jours à la forme négative et en parlant indifféremment d'animés ou d'inanimés. Ne pas payer de mine (fam.). Ne pas avoir belle apparence, mais avoir en revanche d'excellentes qualités. L'hôtel ne paie pas de mine, mais la cuisine est à se lécher les doigts toute au beurre (BERNANOS, Mauv. rêve, 1948, p.991). J'entends bien qu'il faut se garder, surtout en politique de juger les gens sur leur figure. Truman ne payait pas de mine: il fut pourtant le moins mauvais des présidents du dernier quart de siècle (MAURIAC, Nouv. Bloc-notes, 1961, p.280). Étymol. et Hist. e)1669 payer de mine « avoir une apparence qui prévient favorablement » (WIDERHOLD Fr.-All.); 1835 « avoir bonne apparence, mais sans grand fond ou mérite » (Ac.); 1835 ne pas payer de mine (Ac., s.v. payer) (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).