ne rien perdre pour attendre

registre ancien : 5 registre moderne : 5 fréquence : 21

ne rien perdre pour attendre

& ne pas perdre pour attendre

locution

Expression, souvent de menace (mais pas nécessairement), pour dire qu'une violence, qu'une revanche (ou autre chose) est remise à plus tard, mais ne sera pas oubliée

Synonyme : vengeance, se venger

1935 L'apparition du bosco sous la passerelle me ferme la bouche, que j'ouvrais pour dire leur fait à ces quatres trembleurs, mais je me promets qu'ils ne perdront pas pour attendre. 1935. Mer Noire
1972 Mattéi n'avait rien perdu pour attendre. Aidés par un malade qui faisait le larbin […], les deux gardiens s'emparèrent de Mattéi, lui passèrent la camisole de force et, comme il se débattait, se mirent à le frapper sauvagement 1972. Cambrioles - Les bouleversants mémoires de l'Arsène Lupin de l'après-guerre
1982 Mes salauds ! grinçait-il dans sa tête. Sûr que vous ne perdez rien pour attendre ! 1982. Le lapin de lune
1994 Le salaud ! il ne perd rien pour attendre ! 1994. Manu. Le danger public
2001 pour le moment, Massu a gagné. Il ne perd rien pour attendre, le salaud ! 2001. Services spéciaux. Algérie, 1955-1957
1880 Je n'entendis plus parler de cette affaire pendant deux jours. Mais je connaissais les procédés inquisitoriaux de la chiourme. Je savais que nous ne perdrions rien pour attendre. 1880. Souvenirs d'un déporté - Étapes d'un forçat politique
2012 Il enregistrait ses mensonges et ses dénégations culottées en se disant qu'il ne perdait rien pour attendre : ceci n'était qu'un PV de « chique » 2012. Des clous dans le coeur
1967 Mario la Butte, 30 jours, mais le salaud qui m'a dénoncé ne perd rien pour attendre 1967. Le cachot

<8 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).