fadé

registre ancien : 9 fréquence : 7

fadé

& être fadé de

Condamné sévèrement ; subir telle condamnation

Synonyme : juger, jugé, condamner, condamné

Famille : fade (part)

1949 Ah ! Ah ! mon pigeon ! Je vous vois fadé ! 1949. Casse-pipe (variantes)
1888 Quand on est fadé comme vous l'êtes de soixante jours de prison, ce n'est pas pour qu'on s'épaississe le sang à dormir comme des pourceaux 1888. Le train de 8 h. 47
1922 Le v'là propre avec ça sur les reins, dit-il. –Oui, dit René, et sûrement qu'il va être fadé. 1922. Au Lion Tranquille
1911 Non, mais des fois ! Faudrait qu'j'sois braque / Pour renauder qu'j'en ai ma claque / D'êt' mal fadé. / Du moment qu'la Carline se trotte / I'y a du bon ! 1911. La goualante du reguisé, dans Le journal à Nénesse

<4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).