étrenner

fréquence : 3

étrenner

& étrennez-moi, mon prince

Gratifier qqun d'un cadeau, d'un don ; soudoyer, payer, donner de l'argent

1962 sur celle-ci [enveloppe], je lus mon nom, l'adresse de la prison et mon numéro d'écrou (sans doute, pour le connaître, avait-elle étrenné le facteur) 1962. Bibiche

<1 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).