brûlé

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 9 registre moderne : 9 fréquence : 41

brûlé & brulé ; être brûlé ; être brulé adj.

Déjoué ; affaire manquée [mis en échec, repéré] ; démasqué, découvert, dénoncé, divulgué, reconnu, compromis ; ne plus intéresser (von Artist und Frauen), être fini ; être devancé par concurrent ; arrêté ; être connu défavorablement qqpart ALL : nicht mehr interessieren, zu Ende, entlarvt sein

Synonyme : repéré, découvert, démasqué

1900 Le difficile étant d'arrêter ce Sonnet sans qu'il eût vent de nos recherches. Car, dans un petit endroit comme la Courneuve, si nous nous étions présentés ouvertement pour l'appréhender au collet, la chose se serait ébruitée aussitôt, et bonsoir !… adieu le Sonnet, dit Nicot ! L'affaire était brûlée. 1900. Mémoires de Rossignol 1900 Après avoir fait environ deux cents mètres, je n'entends plus marcher, je ne vois plus rien. Je me trouve nez à nez avec la femme, qui, prise de peur, laisse tomber la soupière. Il paraît que Carpentier était tout près… Cette fois j'étais bien brûlé : Carpentier connaissait ma présente, et j'étais sûr de ne pas le revoir de longtemps, surtout que c'était un rude marcheur 1900. Mémoires de Rossignol 1867 ""C'est à Paris qu'il faut trouver des ressources. –Vous y êtes trop brûlé (Trop connu). –Point du tout. "" 1867. Les Malfaiteurs 1904 À l'heure d'à présent, il est brûlé sur le marché 1904. La Maison Philibert 1909 Ce qui surprend dans son affaire, c'est la facilité avec laquelle il opérait ; brûlé dans un endroit, il filait plus loin, et recommençait à y faire, sans plus de peine, de nouvelles dupes 1909. Les bandes noires - Etude sur l'exploitation des vendeurs, producteurs, négociants, etc. (Les Plaies Sociales) 1899 Au bout de trois ou quatre dénonciations, il [l'indicateur] sera très vite brûlé par ses camarades 1899. Les Mémoires de M. Goron - La police de l'avenir 1899 Et si ces agents arrivaient à être brûlés ? 1899. Les Mémoires de M. Goron - La police de l'avenir xxxx Brûlé dans le milieu parisien, il lui faut romancer ses dénonciations xxxx. Écrits 1919 Dès lors, pour employer le verbe d'argo [sic] qui indique le plus énergiquement sa situation, il est brûlé ! 1919. Juste et police... 1949 pas de narcotique ni de truc semblable... Ils en concevraient des soupçons et nous serions brûlés ! 1949. Mémoires d'un contrôleur des wagons-lits recueillis par René Delpêche 1945 La prostituée ordinaire, défraîchie, « brûlée » dans son pays, lasse de rouler de bordel en bordel 1945. Femmes à l'encan - un esclavagisme patenté 1899 il ne faut pas s'imaginer que les agents de police ont des crédits suffisants pour aller prendre leurs repas dans les grands restaurants, où ils seraient du reste de suite brûlés 1899. Les Mémoires de M. Goron - Haute et basse pègre 1976 Des équipes de remplacement venaient, à point nommé, se substituer à celle qui étaient «brûlées» ou désarticulées par une police vigilante 1976. Un septennat policier - Dessous et secrets de la police républicaine 1918 Cinq ou six de ces roussins-soldats avaient été « brûlés » lors d'arrestations mouvementées 1918. Loin de la rifflette 2004 Si le gus est important dans l'OPA, le signal d'alarme a fonctionné. Les fells éviterons le douar brûlé. 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne <15 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 885