se faire étripailler

date : 1932 fréquence : 1

se faire étripailler

Se faire étriper

1950 si elles consentent pas à crever avec chaleur, spontanéité, bienveillance, courtoisie, foi, piété, ceux qui pieusement se sont fait étripailler, charité, gloire, amour au Sacré-Coeur 1950. Ainsi soit-il

<1 citation(s)>

De étriper, d'après tripaille (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).