gros

registre moderne : 4 fréquence : 13

gros & être gros ; trop gros ; être un peu gros ; un peu gros à avaler

Être peu crédible, improbable, douteux ; trop osé, trop risqué ; exagéré

Synonyme : incroyable

1999 Christophe Moreau était déclaré positif. Le produit ? Le mestérolone, de la famille des anabolisants. Trop gros pour être vrai. 1999. Massacre à la chaîne 1993 Le chef de file me laissait la tête de liste, éventuellement le poste de maire, et dans cette hypothèse, acceptait d'être mon premier adjoint !! Ben voyons ! c'était un peu gros 1993. Et l'expresso remplaça la bistouille 1995 Un homme qui a fait ça peut tuer ou faire tuer la petite et Ivory Pearl aussitôt qu'elles apparaîtront. Ou dans les jours suivants. –Ce serait un peu gros 1995. La princesse du sang 1954 Mais pourquoi les introduire dans la caverne ? Pour monter la garde auprès des coffres ? Ça me paraît un peu gros à avaler. 1954. Les portes de l'aventure 1978 Je ne savais pas comment le racoler, comment reconnaître les michetons. Alors, de là à aborder un collègue pour lui demander de me mettre au parfum, ça me paraissait un peu gros 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine 1978 Ça serait tellement sensationnel, tellement gros que les gens n'y croiraient pas même pas. 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine 1975 Il avait intérêt à sortir un bon feature, Brifaux, en revenant de son excursion, parce que six semaines d'absence quand on part en disant au patron de l'agence à Saigon qu'on rentrera dans quarante-huit heures, c'est un peu gros. 1975. Les canards de Ca Mao <7 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 574