ça promet !

registre moderne : 4 fréquence : 10

ça promet !

& ça promet ; cela promet ; ça promettait

locution

Se dit pour exprimer un futur dont on craint le pire, pour évoquer des incertitudes, des risques (formule railleuse, moqueuse ou blasée)

1982 Pour tout arranger, un solide brouillard commence à se former. Le brouillard ! Ennemi sournois de tous ceux qui se déplacent, il réduit la visibilité, fausse distance et perspective. Ça promet ! 1982. La vapeur
1932 Nous devions rester vingt et deux jours en mer avant l'escale. Ça promettait. 1932. Voyage au bout de la nuit (Seul manuscrit)
1968 Encore n'avait-elle rien vu, puisqu'elle ignorait mon maillot de bain, le zébré, à grandes rayures. Ça promettait 1968. Le terminus des prétentieux
1918 On fait passer notes sur notes pour dire qu'il faut relever le moral des troupes en vue d'une prolongation de la guerre. Cela promet [10/09/1916] 1918. Journal de guerre 14-18
1981 Cet après-midi, il va y avoir cinq fois plus de monde ! Ça promet ! 1981. Votez Rocky
2002 Va falloir faire hyper gaffe, pour une fois !… En plus, il y a bien 45 bornes d'ici à Cergy-Pontoise… Ça promet ! 2002. Momo le coursier
1956 par ironie, pour évoquer des difficultés 1956. Fais gaffe à tes os

<7 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).