se taper sur les cuisses

registre ancien : 5 registre moderne : 5 fréquence : 12

se taper sur les cuisses

& se taper sur la cuisse ; se taper la cuisse ; se taper les cuisses ; se donner une claque sur la cuisse

locution, gestuel/corporel

Rire, se réjouir bruyamment, plutôt vulgairement, sans retenue ; signe de plaisir, de joie, de contentement

Synonyme : rire, s'amuser

1968 Cette fois les danseurs et les demoiselles se tapèrent sur les cuisses. Je ne dégoûtais plus, j'amusais 1968. Le terminus des prétentieux 1954 La paix du monde par l'amour ? Ah, laisse-moi rire ! coupa mon père en se tapant sur la cuisse 1954. Walther, ce boche mon ami 1976 Lorsque les policiers le mirent au courant de la personnalité qu'il avait outragée, il s'écria en se tapant la cuisse : « J'ai manqué peut-être de pot, mais avouez qu'elle est bien bonne ! » 1976. Un septennat policier - Dessous et secrets de la police républicaine 1998 Toute la compagnie riait aux éclats en se tapant sur les cuisses. 1998. Il faut tuer René Dousquet ! 1915 –Ah dis donc ! / Il s'en donna une claque sur la cuisse de plaisir. 1915. Les soldats de la guerre : Gaspard 1954 Je me suis demandé s'ils ne s'offraient pas ma tête et, soudain, j'en ai eu la certitude. Dans deux minutes, toute la tablée allait se taper sur les cuisses à mes dépens. 1954. Les portes de l'aventure 1947 Constant, dit La Poigne, ne put s'empêcher de se taper bruyamment sur les cuisses, en riant avec une incrédulité totale. 1947. Fleur-de-Poisse <7 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 709