ressauter

date : 1887 registre ancien : 8 fréquence : 16

ressauter

& ressoter ; faire ressauter

Être en colère, protester, crier, se fâcher, se mettre en colère ; mécontenter, mettre en colère

Synonyme : colère (être/mettre en), énerver, humeur (mauvaise), bouder, mécontent

Famille : ressaut (colère)

Usage : général

1925 à l'idée que Zaza ronflerait avec un autre homme, même vieux, dégueulasse et tout, ça me fait ressauter ! 1925. La bonne vie 1927 Ça t'apprendra, fit-il en même temps, à ressauter d'une façon aussi vulgaire 1927. Les Pieds-Nickelés en Amérique, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927) 1937 Pourquoi ?... Pourquoi ?... qu'elle ressautait... Elle voulait pas, la carne, comprendre 1937. Bagatelles pour un massacre 1925 peut-être le populo se contenterait-il de rire, car il n'est pas méchant et ce qui devrait le faire ressauter, le plus souvent, ça l'amuse... 1925. Mon curé chez les pauvres 1952 Y pouvait ressauter tant que ça lui chantait. C'était le même tabac. 1952. Émile et son flingue 1911 Et, aussi, comment ça l'avait fait ressauter, la môme, en rembroquant que je n'en foutais pas une secousse, que j'avais l'air de faire ma sophie, ma patagueule, devant ses appâts rupes 1911. Le journal à Nénesse <6 citation(s)>

D'un sens régional «sursauter» (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 133