bon dieu de X

registre ancien : 7 registre moderne : 7 fréquence : 10

bon dieu de X & bondieu de X ; sacré bon Dieu de interj./juron

Intensif péjoratif ; juron

1957 plus de dix ans, ça fait un sacré bail, un sacré bon dieu de bail. J'ai attendu assez longtemps l'occase pour pas la laisser perdre maintenant. Tu vois ce que je veux dire ? 1957?. Dix ans de frigo 1988 Ouvre-moi ce bon Dieu de portail 1988. L'exécuteur - Fleuve de sang en Amazonie 1917 –C'te bondieu de guerre, elle ne finira donc jamais ! 1917. Le chass'bi. Notes de campagne en Artois et en Argonne en 1915 1915 c'est pas t'nable dans c'te sacrée bon Dieu d'turne… 1915. Les poilus de la 9e 1954 Pas de conneries majeures en tout cas. À part ce bon Dieu de pont qui était parti à la dérive, ni plus ni moins qu'un simple radeau, en septembre dernier, à la saison des pluies. 1954. Les portes de l'aventure 1958 Il les énumérait avec mauvaise humeur, achevait : « Et ce bon Dieu de rhume qui… » 1958. Rage blanche <6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 248