veinard

date : 1854 registre ancien : 6 registre moderne : 6 fréquence : 94

veinard & veinarde (fém.) ; être veinard n., adj.

Qui a de la chance, chanceux, qui est heureux, privilégié, favorisé ; joueur chanceux ; (spécialement, prostituée qui a un bon client) ANG : a lucky man

Synonyme : chance, avoir de la chance, chanceux Morphologie : -ard Famille : veine (chance) Usage : jeu, triche

1938 C'est un oiseau rare que Roi des veinards j'ai eu le bonheur de dénicher 1938. Ah ! si vous connaissiez ma poule 1929 Les plus veinards ont de vagues espadrilles 1929. Je suis un geux 1882 Il y a bien les intrépides, les gros joueurs, les veinards, les décavés qui restent encore. 1882. Nos farces à Saumur 1930 Les veinards seront infirmiers, cuisiniers, aides-pharmaciens, aides-comptables, aides-magasiniers… Les déveinards iront faire les corvées insalubres et exténuantes dans les camps et les chantiers forestiers 1930. La vie des forçats 1927 Une veinard, je vous l'ai dit. 1927. Souvenirs de la vie de plaisir sous le second Empire <5 citation(s)>

D'abord vénard, adj. ; de veine (GR) / 1854 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 525