crac !

registre moderne : 4 fréquence : 38

crac ! & crac ; et crac ; et crac ! ; et puis crac ! onomatopée

Onomatopée utilisée pour enchaînement, de succession d'événements, onomatopée de la soudaineté, de l'arrêt brutal ; onomatopée de l'action brutale, onomatopée de l'action faite

Synonyme : soudainement, brutalement, subitement

1792 tant que javons eu du boudin y sont venu en manger ; quand il a été parti, crac y zont décampé, jon bien vu qui n'étiont que les amis d'mon cochon 1792. La table d'hôte à Provins, ou la croisée des diligences 1791 Et s'il passoit un prêtre ou un noble, crac, ils couroient comme des petits serpens, & étoient toujours les premiers à les assauter. 1791. Le diné du grenadier, à Brest 1932 Il obtient d'être mené chez sa maîtresse pour lui dire adieu. Crac, sous prétexte de se laver les mains, il ramasse une poignée de cendres dans le foyer, la jette au visage du policier qui le garde, l'aveugle et disparaît de nouveau 1932. Vidocq - Le roi des voleurs, le roi des policiers 1949 Tu la laisses évoluer jusqu'au point utile d'excitation et, là, crac ! tu la stoppes 1949. Mémoires d'un contrôleur des wagons-lits recueillis par René Delpêche 1904 je les connais ces types-là, ça vous retourne et puis crac ! on est dans le lac 1904. Les robes noires 1899 Au troisième virage, l'émotion, la griserie… crac ! elle m'adorait ! 1899. Marthe, dans L'instinct - Marthe 1937 Tu sais que je relis tous tes articles dans Le Moniteur ? Je les relis plusieurs fois. C'est magnifique, la vie que tu as menée ! / Et crac, cette idée-là la faisait pleurer à nouveau ! 1937. Faubourg 1822 le brave notaire crédule a-t-il les talons tournés ?… crac ! la feuille timbrée est déchirée à ses dépens 1822. Le peintre des coulisses, salons, mansardes, boudoirs, moeurs et mystères nocturnes de la capitale ou Paris en miniature (etc.) par un lynx magicien 1938 Dès qu'un choc violent se produit, crac ! les quatre bobines se déroulent, et l'accident est ci-né-ma-tographié. 1938. La grosse galette (Comédie gaie en trois actes) 2004 Putain de guerre ! On est tranquille quelques semaines ou quelques mois et puis crac ! D'un coup tout se déclenche. 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne 1979 Les spahis ont voulu rentrer : les trois premiers ont été blessés. Quand ils ont vu ça, ils ont fait appel à la légion. Les légionnaires, eux, ils ont pas fait de pli […] Le temps de diriger le canon de l'E.B.R. sur l'entrée de la grotte et crac ! Un obus 1979. Chouf ! Ils ont laissé leurs 20 ans en Algérie. Aujourd'hui ils parlent. <11 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 266