tuyau

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1872 registre ancien : 7 registre moderne : 6 fréquence : 170

tuyau & bon tuyau ; avoir un tuyau ; obtenir un tuyau ; balancer des tuyaux ; faux tuyau n.m.

Renseignement, information ; renseignement sûr, confidentiel ; conseil, information profitable ; possibilité de, moyen de (présent dans le monde hippique, largement répandu ailleurs : bourse, police, général) ANG : a tip, for races

Synonyme : information, renseignement, informer, renseigner Famille : tuyau (information) Usage : militaire, guerre, pmu, courses, hippisme, équitation, bourse, banque, police

1942 Et puis, Barbenzinc venait de me communiquer un bon tuyau 1942. Le bouquet 1949 Sabiani, de Marseille également, nous donnait, à l'occasion, des tuyaux de Bourse 1949. Mémoires d'un contrôleur des wagons-lits recueillis par René Delpêche 1919 D'après des tuyaux – vous comprenez le mot tuyau ? –Parfaitement… C'est de l'argot… Il signifie nouvelle, renseignement… 1919. Les chars légers en Argonne 1899 Chef, qu'est-ce que vous donneriez à celui qui vous apporterait un bon tuyau ? 1899. Les Mémoires de M. Goron - Haute et basse pègre 1892 Vois-tu, mon cher, […] un homme qui n'a pas vu les courses et qui ne sait pas au besoin discuter cote et tuyaux ne sera jamais reçu dans le high-life 1892. Le chiffonnier de Paris - Grand roman dramatique 1952 Comme il savait que j'avais des tuyaux pour me faire inviter, il arrêtait pas de me bonir : –Qu'est-ce que t'as comme filons ! Et t'en ferais même pas profiter les potes. 1952. Émile et son flingue 2006 Dans le maquis corse, par exemple, un bon tuyau ne se monnaie pas à moins de 500 euros. 2006. Place Beauvau - La face cachée de la police 1955 recevoir leurs « tuyaux » en se demandant si l'on ne va pas être victime d'un « turbin » 1955. Les dessous de Paris - Souvenirs vécus par l'ex-inspecteur principal de la brigade mondaine Louis Métra 1914-1919 Nous tenons ça des gars du ravitaillement. C'est généralement eux qui fournissent les bons tuyaux. 1919. J'étais médecin dans les tranchées (2 août 1914-14 juillet 1919) 1984 Merde, murmura Berg. Ton tuyau, c'est du bon ? 1984. Boulevard des allongés 1918 M. César prétendait avoir eu, à temps, tous les fameux « tuyaux » 1918. Loin de la rifflette 1987 J'avais eu le tuyau par un employé de la banque. […] Bref un tuyau en béton armé... 1987. Voyage à l'intérieur des prisons - Témoignage 2004 à mon avis, des gens ont été payés pour balancer des tuyaux à la presse. C'est un problème permanent. Je ne pense pas qu'il soit résolu maintenant. 2004. Entretien réalisé par Ch. Diaz le 29 novembre 2004, dans Les récits de vie de policiers 1997 ou il descendait, tout bonnement, l'escalier, l'heure du petit blanc, un tuyau pour les courses, ou du journal. 1997. L'aveu différé 1974 ces jours-là, où on pourrait se laisser aller tranquillement sur les grandes écuries, il y a des gens qui les choisissent pour vous bourrer de faux tuyaux ! 1974. Le roman d'un turfiste 1910 ils avaient négligé depuis longtemps la lecture des journaux de sport et les « tuyaux » qu'on leur avait donnés crevèrent lamentablement 1910. À la conquête du Pôle Nord, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912) 1976 André était sur un coup terrible. Un diamantaire qui faisait des achats phénoménaux à la Bourse aux Diamants d'Anvers. Le tuyau était sérieux. Pour près de deux milliards. 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza <17 citation(s)>

TUYAU, subst. masc. 3. Familier b) Renseignement confidentiel de bonne source sur l'état, la valeur d'un cheval, le gagnant probable d'une course de chevaux; p. ext., pronostic sur le résultat d'une opération financière ou de hasard, information confidentielle dont on a, ou croit avoir, la primeur. Avoir, donner un tuyau; avoir, obtenir un bon tuyau aux courses, à la Bourse. Il en imposa à l'homme de Bourse. Pour commettre une pareille folie et rester aussi calme, il fallait certainement que cet étrange client eût des tuyaux secrets, et combinât un coup de maître (MARTIN DU G., Thib., Été 14, 1936, p. 382). Pouvez-vous me dire de qui vous tenez les tuyaux touchant la ruine de M. Joseph? (DUHAMEL, Maîtres, 1937, p. 70). Tuyau crevé. Information fausse ou ayant perdu tout caractère confidentiel. Il y a des tuyaux qui sont bons; il y a des tuyaux qui sont crevés. Moi, je vais t'apprendre comment on fait du lard avec du cochon (CENDRARS, Or, 1925, p. 35). Renseignement, information quelconque. Devant elle-même passer le même examen, elle désirait beaucoup avoir l'avis d'Andrée, beaucoup plus forte qu'elles toutes et qui pouvait lui donner de bons tuyaux (PROUST, J. filles en fleurs, 1918, p. 912). Qu'est-ce qui pourrait me donner un tuyau sur le diagnostic des fractures du pied? (ARAGON, Beaux quart., 1936, p. 325). Prononc. et Orth. : 1872 « renseignement donné confidentiellement à quelqu'un » (PEARSON). (tlfi:tuyau) /

As said confidentially through a pipe (MAR) / De tuyau de l'oreille (GR) / Rien dans (TLFi) / Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 375