turlututu

date : 1810 registre ancien : 5 fréquence : 3

turlututu

interj./juron

Interjection pour couper la parole ; refus ; incrédulité

1851 pourquoi mettez-vous vos chaussures chez moi… je les ai jetés par la fenêtre ! –Turlututu ! je ne gobe pas ça… 1851. En manches de chemise

<1 citation(s)>

B. − Interj. [Marquant le refus, l'ironie, la vol onté d'interrompre sur-le-champ une conversation] Synon. taratata.Faribol: Madame, je vous préviens que pas un homme au dessous de cent dix ans ne mettra les pieds ici! Alexandra: Turlututu! turlututu! Faribol: Il n'y a pas de turlututu!... je vais donner des ordres (Labiche, Si jamais je te pince ! 1856, II, 5, p. 289). Je n'ai pas trente mille livres de rente (...) Turlututu ! je prouverai devant le tribunal que vous les avez, ou du moins que vous les dépensez (Augier, Lionnes, 1858, p. 105). 3. 1839 interj. (Flaub., Corresp., p. 51);(tlfi:turlututu) /

  • turlututu interj. non conv. EXCLAM. "pour refuser" - TLF, 1839, Flaubert ; FEW (5, 464a), 1845, Balzac "pour marquer une indifférence moqueuse" : FEW, GLLF, Lex.[79], GR[85], 1839 ; L, ø d
    • 1810 - «GODINET. Queu proposition !... Pas si dupe !... j'aimons mieux Nanette encore. GRIVOIS. En ce cas, turlututu rengaine.» Sewrin, Grivois la malice, 28 (Barba) - P.E. (bhvf:turlututu) /

Onomatopée imitant le bruit de la flûte, 1654 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).