truffe

registre ancien : 8 registre moderne : 6 fréquence : 18

truffe

& grosse truffe ; être truffe ; prendre pour une truffe ; la truffe

n.f., adj.

Imbécile, idiot, naïf, crédule, nul, individu sans envergure ; agir bêtement ; prendre pour un imbécile ; appellatif très fam.

Synonyme : niais, pas déluré, imbécile, idiot, bête

1914 « Eh ! dis voir un peu, la truffe, si ça vous guérit pas l'mal d'estomac, ma culture physique ? » Écarlate et vacillant, l'honorable défenseur du criminel Bichu conservait assez la notion de personnalité pour tenir encore à son rang dans l'échelle animale : « Tata… m'appelle pas la truffe ! –T'en es pourtant une vraie, mon gros ! –Peut-être… mais ça me chiffonne, que tu me le dises… » 1914. La grâce de Bichu, dans Racaille et parias 1914 Il contemplait dolemment son pardessus que haussait, à son intention, toute cachée par le vêtement ouvert, la préposée au porte-manteau : « Habille-toi ! C'te pauv' femme est assez esquintée d'avoir passé la nuit, sans qu'tu t'fiches d'elle, grosse truffe ! » 1914. La grâce de Bichu, dans Racaille et parias 1895 Sait-il tant de choses ? Surtout, il excelle à s'imposer aux ouvriers, entrant avec intérêt dans leur existence, inquiet de la santé de la « bourgeoise », des progrès du gosse, plein de bonnes grâces pour tous, mais tolérant, sachant fermer les yeux à propos, au besoin capable de faire la bête, oh ! dignement, avec des demi-sourires pour sauvegarder son prestige, car il ne faut pas qu'en sortant de son cabaret ses clients puissent dire de lui, comme ils le font de tout naïf accordant quelque créance à leurs histoires mensongères : –En v'là une truffe ! Il en bavait des ronds de chapeaux !… 1895. En plein faubourg 2013 Il ne me reconnaît pas et nous prend pour des truffes jusqu'au moment où nous sortons nos pouchkas. Panique dans les bureaux ! Le personnel s'allonge dans un coin… 2013. Moi Dodo la Saumure 1955 Laisse tomber ces truffes 1955. Du rififi chez les hommes 2003 Elle me prend vraiment pour une truffe 2003. Dans l'enfer des tournantes 1976 Mais en plein jour, devant tout le monde, fallait épater. Connard ! Truffe ! Minable ! 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza 1976 –Je ne connais pas d'Ange Papino ! […] –Tu vas pas nous prendre pour des truffes ! tonna la voix alerte de Zé. –Mais je vous donne ma parole d'honneur ! C'est vrai. 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza <8 citation(s)>

C. − Pop., fam. Imbécile. Quelle truffe! Je me demande qu'est-ce qu'il peut lui trouver. Il faut qu'il soit tout de même une fameuse truffe. Elle a des pieds comme des bateaux, des moustaches à l'américaine et des dessous sales! (Proust, J. filles en fleurs, 1918, p. 818). − [En fonction d'attribut] Être truffe. T'es de mon avis? Pas forcément? Alors c'est que tu es plus truffe que tu n'en as l'air (San-Antonio, J'ai essayé: on peut!1973, p. 128 ds Rob. 1985). (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 875