coup de fil

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1944 registre moderne : 3 fréquence : 42

coup de fil & donner un coup de fil ; passer un coup de fil ; recevoir un coup de fil locution

Coup de téléphone, appel téléphonique ; téléphoner ; recevoir un coup de téléphone

Synonyme : téléphone, téléphoner, appel téléphonique Famille : fil (téléphone)

xxxx Il me demandera au poste. Qu'il se fasse annoncer par un coup de fil de Toesca par exemple [2/2/1944] xxxx. Lettres à Olga et Marc Barbezat 1954 je vous passerai un coup de fil à l'occasion. 1954. Le jaguar ne pardonne pas ! (Pitiless) 1971 Je passe un coup de fil au père Talvas : « Dites, je voudrais vous voir tout de suite. » 1971. Histoire de Michèle 1976 Il avait face à lui un garçon qui, selon le coup de fil reçu vers 16 heures, avait participé au braquage du boulevard de Strasbourg. Il en doutait un peu !… Toutefois le coup de fil anonyme l'avait fait tiquer. 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza <4 citation(s)>

FIL, subst. masc. Absol. Fil d'un circuit de téléphone. Au bout* du fil. Chose prodigieuse, l'entretien a lieu par téléphone. Tous les autres fils ont sauté. Mais celui-là, au plus fort de la tourmente, a tenu (ROMAINS, Hommes Bonne vol., 1938, p. 37). Coup de fil. Coup de téléphone, communication téléphonique. Donner, envoyer, passer, recevoir un coup de fil. (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 475