sortir d'en prendre

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 7 fréquence : 9

sortir d'en prendre locution

Venir de subir qqchose ; avoir juste fait qqchose (non subi)

Synonyme : subir (temps, coups, etc.)

1935 Les gouvernements savent bien qu'une nouvelle guerre, ça se terminerait par le bousillage intégral des capitalistes. –C'est une idée à toi, qui sors d'en prendre. Tu oublies qu'on est dirigé par les mêmes vieilles noix qu'en 14. 1935. Viande à brûler 1972 La vie carcérale des citadelles, très peu pour moi, je sortais d'en prendre 1972. Cambrioles - Les bouleversants mémoires de l'Arsène Lupin de l'après-guerre 1942 et je sais ce que c'est qu'un ménage d'artistes. –Non, vous ne pouvez… –Je vous dis que si : je sors d'en prendre 1942. Ménages d'artistes, dans Théâtre complet de Brieux (tome premier) 1889 –Je serais resté peut-être dans ta baraque… Merci bien, je sors d'en prendre… 1889. L'ami du commissaire 1915 La Mort-aux-Boches vous paye une tournée. –Merci, dit la Panse, on sort d'en prendre... ça s'ra pour une autre fois. 1915. Les poilus de la 9e 1854 Allons, bon !… des cris !… des bagarres !… Je sors d'en prendre !… Bonsoir ! je vas me coucher ! 1854. Les rues de Paris. Mélodrame populaire en 6 actes et 8 tableaux <6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 865