trinquer

date : 1876 registre ancien : 7 registre moderne : 6 fréquence : 63

trinquer & faire trinquer v. intr.

Subir (au moral ou au physique) : subir des coups, être battu, recevoir une volée, recevoir une réprimande, une punition, être puni ; subir des dégâts, être endommagé ; perdre au jeu ; être condamné ; battre ALL : Schläge bekommen / ANG : to receive blows ; to endure (bodily)

Synonyme : subir (temps, coups, etc.), puni, punir, sanctionné, sanctionner, juger, jugé, condamner, condamné

3571.jpg: 769x136, 25k (06 juillet 2011 à 18h47) 3571_les_boches_y_trinquent.jpg: 380x600, 113k (05 septembre 2017 à 01h27)

1937 En humour comme à la guerre, ceux qui commandent doivent trinquer en tout premier lieu ! Mais c'est élémentaire ! justice immanente ! 1937. Bagatelles pour un massacre 1912 Ça vaut mieux… On a fait le coup ensemble… On « trinquera » ensemble. 1912. Le bouchon de cristal 1953 C'est toujours les mêmes qui trinquent 1953. Allons z'enfants 1888 Qui c'est ici, demanda-t-il, qui veut trinquer de ses deux jours ? 1888. Le train de 8 h. 47 1914-1919 Quel sale repos ! On mériterait tout de même un peu mieux, quand on a trinqué si fort !! 1914-1919. Les carnets de l'aspirant Laby. Médecin des tranchées 1977 Romain, en dressant la tête pour la regarder progresser, a pris une rafale en plein cigare. Pour compléter le travail, une grenade lui a encore pété dessus, ensuite. J'ai bien cru que Riton avait trinqué aussi : il était couvert de raisiné 1977. Faut pas rire avec les barbares <6 citation(s)>

Idée de boire en trinquant : on trinque avec des coups (AYN) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 150