se payer

registre moderne : 7 fréquence : 37

se payer

& se payer qqun ; se payer qqchose

v.tr.

■ Se faire (subir : une corvée, un désagrément, une violence, etc.) ; ■ exercer une violence, une emprise, une domination : tuer, assassiner, détruire, percuter, agresser, frapper, faire du tort à, arrêter qqun, dominer ; ■ avoir, bénéficier de qqchose ; se payer, s'offrir qqchose (plaisir)

Synonyme : tuer, assassiner, subir (temps, coups, etc.), tirer (avec arme), frapper, cogner, battre, se battre, gifler, casser, enfoncer, détruire, abîmer, accident, avoir un accident

1999 J'ai failli me payer le rail de sécurité. 1999. Massacre à la chaîne 2015 Téma la face de cadavre qu'il s'paye, là-luice ! lance derrière moi un Beur de banlieue à son pote. Un clochard cancéreux ! Laisse-tomber la dégueulasserie ! 2015. Phi Prob 2015 Je franchis les portes de l'hôtel, ignore les réceptionnistes – choquées par la tronche que tu te paies – et monte au premier par l'ascenseur. 2015. Phi Prob 1966 le clown restait songeur. Il pensait à la fille qu'il avait abordée. « T'as vu les yeux qu'elle s'paye ! » 1968. Les barjots 1956 Je me payais quelques échantillons de concierge, aujourd'hui 1956. M'as-tu vu en cadavre ? 1950 C'était à moi qu'il était destiné Marcel, à moi seul. J'éprouvais une jalousie rétrospective à l'idée que l'autre aurait pu se le payer […]. Un petit crime de rien du tout 1950. Ainsi soit-il 1971 Un jour les Macoutes vont se le payer discrètement. Il ferait mieux de foutre le camp 1971. SAS - Requiem pour Tontons Macoutes 1896 Mais voilà que Joseph se paye un petit temps de galop 1896. Le sapeur Camember 1982 Avec la frimousse que je me payais, je me demandai si ça valait vraiment le coup de me déguiser 1982. Qui vous parle de mourir ? 1970 je m'en fous, écoute : je ne peux presque plus bouger, je me paye une infection du sang aussi, après ce shoot de Max 1970. La drogue. Drogues et toxicomanes 1980 T'as pas compris, la voiture, il se l'est payé en bécane... –Ouais, de plein fouet ! 1980. Ricky Banlieue 1990 le brigadier […], un triste crétin des Alpes dont l'un des rares rêves était de se payer un flic en civil. 1990. L'étage des morts 1994 Moi-même, je m'en suis payé, du boche. 1994. La guerre des gusses 2004 avec les magistrats… rouges qu'on a dit, qu'on a appelés rouges, qui ont voulu se payer du flic dans les années 1975, quand ils étaient eux-mêmes magistrats. 2004. Entretien réalisé par R. Zauberman le 9 juillet 2004, dans Les récits de vie de policiers 2003 Dans les années 1930, il y avait énormément de francs-maçons, alors catho, ça a toujours été mal vu. Mais alors moi je me suis payé une réputation de progressiste, carabinée 2003. Entretien réalisé par Gaby Castaing le 24 avril 2003, dans Les récits de vie de policiers 2004 Que nous nous payions le meurtrier ne change plus rien à l'affaire. 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne 2004 Dubièvre voulait se payer Sabri au cours d'une « évasion » spontanée « sur le terrain », le coup classique : après les sommations d'usage, etc… 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne 2004 Tireur d'élite, il s'était payé le lieutenant à deux cents mètres au fusil de guerre. 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne 1963 Avec un Garant à lunette on pourrait se les payer. 1963. La 317e section 1975 il faut conserver un climat de guerre : quoi de mieux que de se payer un hélico de la CICS ? 1975. Les canards de Ca Mao 1965 Le type a fait exprès de se prendre pour un fiacre en se payant tous les embouteillages qu'il pouvait rencontrer 1965. Le Tigre entre en piste <21 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 287