mon ange

registre ancien : 4 registre moderne : 4 fréquence : 22

mon ange & mon petit ange ; cher ange ; ange adoré ; bel ange ; mon bel ange n.m.

Appellation familière et affectueuse, ou paternaliste, mot d'amitié, mot amoureux, majoritairement à l'adresse d'une femme ; mot affectueux de prostituée à client ; oui, mon ami

Synonyme : terme de familiarité : chéri

1862 L'ÉTUDIANT (Qui jouit plus silencieusement, mais tout aussi profondément.) –Ah ! cher ange ! cher ange !… 1862. La grisette et l'étudiant 1863 [elle le suce] Sens-tu que ça vient, mon ange ?… –Je pèterai pour t'avertir : c'est mon habitude. 1862-1863. Les jeux de l'amour et du bazar 1893 Ah ! que c'est bon, mon ange ! 1893. Autour du mariage de Paulette ou un bon ménage moderniste 1990 Oubliez Sheppard, mon ange. Rien qu'un baltringue, un traîne-lattes qui fait la nuit… 1990. L'étage des morts <4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 322