en diable

date : 1665 registre ancien : 3 fréquence : 26

en diable locution

Intensif, très

Synonyme : beaucoup, en quantité, très

1867 Le chemin est périlleux en diable, mais si l'affaire est belle… –Un million, rien que ça ! 1867. Les Malfaiteurs 1792 N'y a ren de pu vrai qu'ça : c'est ces têtes creuses de patriotes qu'sont cause que tout est cher en diable 1792. La table d'hôte à Provins, ou la croisée des diligences 1955 un dessin original, à la plume, remarquablement exécuté, fouillé et léché en diable par un artiste 1955. Les rats de Montsouris 1950 bouleversante, pathétique en diable 1950. Ainsi soit-il 1957 Deux tours de rue plus tard, je fus place Balard, provinciale en diable 1957. Les eaux troubles de Javel 1954 On ne pouvait rien tirer de cette cloche, incapable de marcher au pas, mais débrouillard en diable, et qui faisait marrer tout le monde 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville 1898 Une telle amabilité n'était point dans les habitudes de son homme, dompté, mais demeuré ronchonneur en diable. 1898. Bistrouille en Cour d'Assises ou le cadavre ambulant. Contes du Petit Pioupiou (5e série) 1915 tandis que le vent hulule à travers les fentes de la porte et que la bougie vacille en diable et que la cire ruisselle en larmes figées. 1915. Journal d'un poilu. août 1914-décembre 1915 1725 remettons le reste après soupé. / Je vais manger en diable, ou je suis fort trompé. 1725. Le Vice puni, ou Cartouche, poëme 2004 Saloperie de terrain, caillouteux en diable. 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne <10 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 160