tine

date : 1835 registre ancien : 10 fréquence : 12

tine & une tine ; toute la tine ; des tines n.f.

Foule, monde ; réunion de souteneurs et voleurs, plusieurs souteneurs réunis ; tout le monde ; beaucoup ; spectateur

Synonyme : foule, monde, serré dans la foule

1867 Le meg de la piaule est un vieux fourgue (Le maître de la maison est un recéleur). J'avais de la camelotte à lui solir (Des effets volés à lui vendre) ; on nous a faits marrons-mâles (Arrêtés nantis d'objets volés). Toute la tine a été enflaquée (Tout le monde a été pris). Quelle rafle ! 1867. Les Malfaiteurs xxxx On vous roussine / Et puis la tine / Vient remoucher la botte, en rigolant xxxx. Dans la lunette (+Traduction à l'usage des gens illettrés), dans Mémoires de Lacenaire, avec ses Poèmes et ses Lettres, suivis de Témoignages, Enquêtes & Entretiens présentés par Monique Lebailly 1915 (vers) I's sont des tin', i's sont des tas 1915 (vers). Ah ! Les salauds !, dans Dans la rue - troisième volume - chansons et monologue 1846 il y a tine, il faut abouler, nous aurons du pèse. 1846. L'intérieur des prisons, réforme pénitentiaire, sytème cellulaire, emprisonnement commun ; suivis d'un Dictionnaire renfermant les mots les plus usités dans le langage des prisons, par Un Détenu <4 citation(s)>

TINE, subst. fém. B. Arg. Grande quantité, multitude, foule. Synon. tinée (arg., pop.). [Le voleur à la tire:] il y a tine, il faut abouler, nous aurons du pèse (Intérieur prisons, 1846, p. 51). Étymol. et Hist. 4. 1835 « foule de monde » (RASPAIL, Réforme pénitentiaire ds Le Réformateur, 20 sept., p. 2). (TLFi) /

DELV dit que le vrai mot est tigne mais il se trompe (VIR) / 1835, Raspail (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 568