machin

registre moderne : 5 fréquence : 66

machin & Machin ; M. Machin ; madame Machin n.m.

■ N'importe quoi ; objet quelconque, s'emploie pour désigner un objet dont on a oublié le nom, toute chose indéterminée à quelle on ne peut mettre un nom ; ■ en appellatif, remplace patronyme, nom propre générique, par mépris ou quand on ne se souvient plus du nom

Synonyme : n'importe quoi, objets divers

1932 Elles [dames patronnesses] interrogent à leur gré les prisonnières intimidées, sur ce ton supérieur et hautain, hypocritement empreint, toutefois, pour la circonstance, d'un pitoyable intérêt : « Dommag' que vous ayez pas entendu c' qui y sortait d'son bec en cul d' poule à la comtesse de Saint-Machin, v' s'auriez cru qu'a confessait une ambassadrice… » m'a dit un soir une petite qui logeait dans ma cellule. 1932. Le pourrissoir 1862 C'est l'autre jour, avec ta madame Machin, qui vous avez été à Meudon me faire des queues… 1862. La grisette et l'étudiant 1955 –Freine un peu tes conneries, lui a fait Milou sur un ton qui a dû donner à gamberger à l'autre. 1955. Mollo sur la joncaille 2006 le journaliste il va dire : ironie du sort, machin a fait perdre ses anciens coéquipiers. 2006. Entre les murs 1955 Dinah Truc et Mirey Machin furent éjectées comme des malpropres 1955. La nuit de Saint-Germain-des-Prés (Les nouveaux mystères de Paris, 6e arrondissement) 1904 Elle connaît les acteurs par leur petit nom. Oh ! Machin, dans Kléber 1904. Les robes noires 1910 Mais, mon bon Machin !… répond notre grand Armand désolé, vous m'interdisez toutes les expansions ! 1910. Contes de l'étape 1919 presque un civil malgré ses trois galons, tandis que tout le monde, les épiciers et les notaires, les cordonniers et les paysans étaient devenus le caporal Untel, le sergent Machin ou le lieutenant Tartempion 1919. Un "toubib" pas ordinaire 1984 Trente-sept ans et demi de carrière, le pourcentage de l'allocation machin, les points par enfant à charge à rentrancher du total ; dans huit mois, c'était bon pour elle. Elle pourrait démâter définitivement 1984. Maîtresse à Belleville 1980 Entendu son nom [Serge Djerbitskine], tout le monde l'appelle Machin pour se simplifier la vie 1980. Pour venger Pépère 1979 Terminé pour aujourd'hui, inspecteur machin ! 1979. Chères soeurettes 1961 On sait qu'Untel travaille chez Machin et Truc chez Chose 1961. Des fruits, des fleurs et du plomb 1982 Ce machin en forme de croix qui sert à démonter les roues de voiture. 1982. Autorut du soleil 1958 –J'ai perdu quelque chose, dit l'Ange avec embarras. Heu… un machin… –Un machin comment ? […] –Un… un machin bleu ! dit-il enfin. 1958. Millionnaires en herbe 1857 M. Chose, éloge funèbre de M. Machin 1857. Dictionnaire de la langue bleue ou glossaire franco-parisien, à l'usage des touristes peu familiarisés avec les beautés de l'idiome capitalesque, dans Paris à vol de canard - Impressions de voyage dans les 13 arrondissements de la capitale 1999 comme collée avec de la Super-Machin 1999. Deux frères - flic et truand, première partie (Michel) (le truand) 1995 Il faudrait peut-être qu'il envisage de ne plus les appeler Saint Truc et Saint Machin. 1995. Debout les morts 1921 C'est un truc pour lancer des machins qui pètent, des... des grenades, je crois. 1921. La boue 1898 Vous savez, mon général, le petit machin d'hier... la chose... la petite ombre au tableau qui vous tracassait ? 1898. Bistrouille en Cour d'Assises ou le cadavre ambulant. Contes du Petit Pioupiou (5e série) 1915 C'est épatant ton truc, dit Jollivet. Comment qu't'appelles ces machins-là ? 1915. Les poilus de la 9e 1971 Les cris, les coups, dans le quartier personne ne s'en inquiétait… on disait : « Tiens, c'est la mère Machin qui dérouille », et puis… c'est tout ! 1971. Histoire de Michèle 1975 deux amis de ce Pierrot... [Untel... Machin.]... 1975. Souvenirs obscurs d'un Juif polonais né en France 2004 On n'allait pas dire bon attention le code de machin, le ceci, le machin, les syndicats, qu'est-ce qu'ils disent, non. 2004. Entretien réalisé par R. Zauberman le 10 juin 2004, dans Les récits de vie de policiers 1963 Qui est-ce ? –Machin, là, My, un rombier à Roudier qu'a eu deux balles dans la cuisse à Pak La. 1963. La 317e section 1963 Il goûte le vin et tend la bouteille au sous-lieutenant après avoir essuyé le goulot. –Ce fumier de Fou Po machin l'a trafiqué à mort. Enfin ça vaut mieux qu'un coup te [sic] tans le terrière. 1963. La 317e section 1979 Pour peu qu'un gars du quartier soit mort pour la France, l'insupportable calvaire… « Ils peuvent marcher la tête haute, eux ! » Auréolés, les parents du fils Machin tombé au Champ d'Honneur. Irradiés d'un respect silencieux. 1979. Chouf ! Ils ont laissé leurs 20 ans en Algérie. Aujourd'hui ils parlent. 1979 Plus d'identité propre : deuxième classe Untel, Cavalier Chose, Transmetteur Machin, deuxième Sapeur -Mineur Ducon… 1979. Chouf ! Ils ont laissé leurs 20 ans en Algérie. Aujourd'hui ils parlent. 1953 Plein de hargne, je lance au pignouf maintenant impassible : –Quand t'auras fini de profiter de notre ombre pour faire ta balade, tu le diras, machin ? / Machin laisse tomber son clope, se regonfle un peu et répond avec insolence 1953. Alors, pommadé, tu jactes ? 1953 On va pas rester plantés là au milieu de la piste, non ?… Viens sur le côté, machin ! 1953. Alors, pommadé, tu jactes ? 1956 Un type arrive en fredonnant un vieux machin d'avant-guerre qui a fait les beaux soirs de Tino Rossi ! 1956. Fais gaffe à tes os <30 citation(s)>

Cité dans (GR2), mais pas daté pour ce sens /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 813