pitancher

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 9 registre moderne : 7 fréquence : 35

pitancher & pictancher ; pictanter v.tr.

Boire, (manger et boire avec excès) ALL : essen, trinken / ANG : boire / IT : bere

Synonyme : manger, nourrir, boire, offrir à boire Famille : piqu-, pic- (vin, boisson) Usage : alcool, ivrognerie, boire

1867 Je crois bien qu'on a mangé sur notre orgue (Qu'on nous a dénoncés). On m'a même prévenu que des macarons (des espions) rôdent autour de nous. Ça serait drôle, si parmi les roustures (Individus en rupture de ban) qui viennent pitancher chez nouzailles (Boire et manger chez nous) ; il y avait des coquins. 1867. Les Malfaiteurs 1790 aboulez une rouillarde d'eau-daffe et deux rouillardes de picton et pictanchons 1790. Le Rat du Châtelet 1790 Pitanchons, pitanchons, les cantonniers allons de l'eaudaffe 1790. Le Rat du Châtelet 1872 Polidor où pitanche le Père avant d'aller se mettre dans l'état 1872. Les étapes d'un réfractaire : Jules Vallès 1878 Et vous-autres, dit-il aux bandits, pitanchez-moi quelques brocs d'Epineuil, pour me tenir compagnie. 1878. Le colporteur bandit <5 citation(s)>

Suffixation (SCHW1889) / De pitance = nourriture (MCC) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 457