ne connaître ni des lèvres ni des dents

fréquence : 3

ne connaître ni des lèvres ni des dents

locution

Ne pas connaître du tout

1954 Je croyais vous avoir dit que je ne le connaissais ni des lèvres ni des dents 1954. Le soleil naît derrière le Louvre 1898 le charbonnier avait vu, un matin, entrer dans sa boutique ce Lampeigne qu'il ne connaissait ni des lèvres ni des dents. (1) / (1) Ni d'Ève, ni d'Adam. On connaît le proverbe, mais la cantinière de la compagnie les arrange tous de la sorte 1898. Bistrouille en Cour d'Assises ou le cadavre ambulant. Contes du Petit Pioupiou (5e série) 1896 Tutoyer à première vue des camarades que le hasard vous a donnés, que l'on ne connaît ni des lèvres, ni des dents, n'est pas toujours facile 1896. L’album d’un saint-cyrien. Deux années d’école <3 citation(s)>

LÈVRE, subst. fém.


LÈVRE, subst. fém.

Ne connaître qqn ni des lèvres ni des dents (fam.). Ne pas connaître du tout. Ça m'paraît toujours rigolo d'êt' forcé d'saluer des cul-terreux que je connais ni des lèvres ni des dents, comme dit ma concierge (P. VAILLANT-COUTURIER ds REY-CHANTR. Expr. 1979).

Rem. Cette loc. est une var. com., avec une connotation érotique, de la loc. ne connaître ni d'Ève ni d'Adam.

Cette loc. est une var. com., avec une connotation érotique, de la loc. ne connaître ni d'Ève ni d'Adam (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 948