morceau

fréquence : 5

morceau

& joli morceau ; beau morceau ; bon morceau

n.m.

■ Ce qui est gros, encombrant ; ■ beau sexe (de belle taille)

1932 Tu vas voir, il a une jolie pine. Pas à l'envers comme la mienne, trop grosse du bout. Non. Un bon morceau, bien effilé et d'un calibre après. 1932. Annexe (Le fléau est si jolie)
1946 (Elle tenait mon revolver)… Tu parles d'un morceau ! T'es assez costaud pour traîner un outil pareil dans ta poche 1946. Le cinquième procédé
1950 Tu en as un joli morceau, coquin 1950. Ainsi soit-il
1950 Il rate pas une occasion d'ouvrir sa braguette dès qu'il voit une femme seule. Il a encore un beau morceau, le fumier 1950. Ainsi soit-il
1950 Qu'elle hume plutôt l'enivrante odeur de ta connasse, répliqua-t-il en fourrant son dard. –Aouff ! fit Martine en encaissant le morceau, quelle sacrée pine ! 1950?. La Nonne
1950 Son dard plongeait dans la fente. Martine souleva son cul pour englober entièrement le morceau… 1950?. La Nonne

<6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 524