arracher le pain de la bouche

registre moderne : 4 fréquence : 6

arracher le pain de la bouche & enlever le pain de la bouche ; s'ôter le pain de la bouche locution

Interdire à qqun de gagner de l'argent, le priver de ses ressources ; prendre le travail de qqun ; se sacrifier financièrement

1946 Ils firent pendant quelques minutes une Union Sacrée imprécatoire contre le faux frère qui, pour leur avoir avoir arraché le pain de la bouche, les obligeait à un surcroît de boulot 1946. Le cinquième procédé 1892 on paiera des mois de nourrice, d'école, d'apprentissage… […] on s'ôtera le pain de la bouche ; on se mettra sur la paille pour monsieur 1892. Le chiffonnier de Paris - Grand roman dramatique 1928 Peau-de-Lapin lança une pierre à un chien errant qui les dépassait en emportant un os. –C'est bien assez de la concurrence des biffins italgos ou boches… Ces sales cabots, aussi, qui viennent nous arracher le pain de la bouche… 1928. La racaille 1903 Moi je ne te plains pas, car tu as toujours été une rosse et tu as fait tout ce que t'as pu pour me retirer le pain de la bouche. 1903. Les enracinées <4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 994