ronchonner

registre ancien : 3 registre moderne : 3 fréquence : 70

ronchonner

v.tr.

Grogner, grommeler, maugréer, être de mauvaise humeur, bougonner, trouver à redire, marronner ANG : to growl

Synonyme : râler, grogner, colère (être/mettre en), énerver, humeur (mauvaise), bouder, mécontent

1886 mon copain n'a pas rechigné, ni ronchonné 1886. L'Insurgé (Jacques Vingtras - III) 1957 Mes trois Bédouins se mirent à ronchonner dur, dans leur patois, s'engueulant plus ou moins 1957. Les eaux troubles de Javel 1916 les plus vieux réservistes, dodus encore, suent à grosses gouttes, sans ronchonner. 1916. Sous Verdun (août-octobre 1914) 1916 Alors il ronchonne je ne sais pas quoi… il se recouche. 1916. Avec une batterie de 75. Ma pièce. Souvenirs d'un canonnier. 1914 <4 citation(s)>

Origine normande (source de cette étymologie?) / Le colonel Ronchonot est célèbre depuis quelques années (VIR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 597