être embringué

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

fréquence : 9

être embringué & mal embringué

Être pris, concerné ; entraîné (avec qqun) ; être pris, impliqué ; mal préparé, mal commencé

1999 Quant à « La Broche », il nous a faussé compagnie, embringué par un cas social qui, au petit matin, dans un bar voisin, lui a raconté ses années de galère. 1999. Massacre à la chaîne 1946 Je ne sais pas du tout dans quelle affaire je suis embringué, mais j'ai l'intuition qu'il y a pas mal de pognon au bout 1946. Le cinquième procédé 1955 et le coup de maître foira comme une escroquerie mal embringuée 1955. Les rats de Montsouris 1978 y'a pas mal de voyous déguisés en routiers au point de vue de la camelote qu'ils transportent et qui sont embringués dans des histoires qui sont emmerdantes. Ils sont pas à l'abri d'un mauvais coup 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine <4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 234