bouffée

registre ancien : 2 registre moderne : 2 fréquence : 41

bouffée & tirer une bouffée n.f.

Aspiration : de cigarette, de pipe ; aspirer sur sa cigarette

Synonyme : bouffée de cigarette Famille : bouf- (pipe, fumée) Usage : tabac

1945 Fumer ! c'est-à-dire en tirer deux ou trois bouffées, selon ton habitude 1945. Nestor Burma contre C.Q.F.D. 1956 Gil Andréa alluma une cigarette et l'abandonna après en avoir tiré deux bouffées 1956. M'as-tu vu en cadavre ? 1995 allume la troisième à la flamme du réchaud, inspirant jusqu'au fond des poumons la fumée de la première bouffée […] Elle pousse un soupir bruyant de contentement, tire une deuxième bouffée. 1995. La princesse du sang 1930 Ceux-ci fument à longues bouffées, emplissent leurs poumons de l'âcre senteur, comme pour en garder davantage le souvenir dans les longs mois qui vont suivre. 1930. La vie des forçats 1970 Après avoir pris du feu, il téta sa cigarette pour en tirer une profonde bouffée et se redressa. 1970. Échelon de destruction 1994 J'allumai un clop avec mon Zippo et tirai de longues bouffées. 1994. La guerre des gusses 1931 Regardez ce groupe assemblé en demi-cercle. Ceux qui le composent donnent l'impression de bayer aux corneilles. L'impression est fausse : le caïd va allumer une cigarette, et après en avoir tiré une bouffée de fumée, il la fera circuler… 1931. Enfants du malheur ! 1977 les théoriciens répètent à l'envi l'histoire des trois bouffées de cigarette : une, on repère (ou on est repéré) ; deux, on vise (ou on est visé) ; trois, on tue (ou on est tué). 1977. Faut pas rire avec les barbares <8 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 110