retomber sur ses pattes

registre ancien : 4 registre moderne : 4 fréquence : 7

retomber sur ses pattes

& retomber sur ses pieds ; tomber sur ses pattes

locution

■ (sens propre) Tomber sur ses pied, sur ses roues (voiture) ; ■ (fig.) bien se sortir d'une mauvaise situation, s'en sortir, ne pas être affecté ; revenir à une situation équilibrée ; se dit d'un homme habile qui sait se tirer des plus mauvaises situations

Famille : retomber sur [partie du visage]

1977 J'ai tout lâché et j'ai retenu le toit avec les paumes des mains pour pas qu'on soit écrasés là-dedans, pendant les tonneaux. La voiture est retombée sur ses pattes, de l'autre côté du passage à niveau, et ça descendait raide. 1977. Une vie de cheval
1943 Vous vous débrouillerez. Vous n'avez pas votre pareil pour retomber sur vos pattes 1943. 120, rue de la Gare, dans Les enquêtes de Nestor Burma et les Nouveaux mystères de Paris
1956 J'étais décidé à y aller franco. Tant pis s'il me connaissait ès qualités. Je retomberais toujours sur mes pattes 1956. M'as-tu vu en cadavre ?
1970 D'autres jouent à ce jeu, brûlant certaines années mais sachant qu'ils retomberont sur leurs pieds. 1970. La drogue. Drogues et toxicomanes
1916 Il rit jaune : son coup d'État a raté. Ces singes de Français ! ils retombent toujours sur leurs pattes ! 1916. Journal d'un simple soldat. Guerre-captivité 1914-1915

<5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).