au gîte

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 3 registre moderne : 3 fréquence : 8

au gîte & prendre au gîte ; trouver au gîte ; surprendre au gîte ; prendre un lièvre au gîte ; être attrapé au gîte ; attraper comme lièvre au gîte locution

Chez soi, à son domicile ; surprendre au domicile, trouver qqun chez lui

Synonyme : maison, logis, domicile

1922 j'ai commencé par la Bastille. Mon gibier était au gîte. 1922. Marmouset ou l'argot tel qu'on le parle 1943 l'homme qui me faisait une visite nocturne se fût esbigné et je n'aurais pas eu la satisfaction de le prendre au gîte 1943. 120, rue de la Gare, dans Les enquêtes de Nestor Burma et les Nouveaux mystères de Paris 1955 Avec cette crise du logement, il y avait de fortes chances pour que le nommé Grangeon demeurât toujours au même endroit. […] En effet, je le trouvai au gîte 1955. Faux frère (nouvelle), dans Les enquêtes de Nestor Burma et les Nouveaux mystères de Paris 1624 faire deguiser trois ou quatre de vos plus intimes en Archers du Guet, qui prendront ce Lievre au giste avec sa dépoüille, que nous partagerons après comme frefres 1624. Les ramonneurs 1624 Au siege de la maison, où nous avons attrapé comme lievres au giste l'Ecolier avec Mademoiselle Diane 1624. Les ramonneurs 1660 allons viste, / Et gardons seulement d'estre attrapez au giste 1660. Les Ramonneurs (tirée des Ramonneurs en prose), dans (anon.), Les ramonneurs <6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 725