du diable si

registre ancien : 4 registre moderne : 4 fréquence : 22

du diable si

& au diable si

locution

Expression de doute, d'incrédulité, de surprise, pour exprimer l'improbabilité de qqchose

Synonyme : impossible, impossibilité

1933 Elle avait le visage dans ses mains et pleurait sans bruit. Du diable si je me serais attendu à cela. 1933. Journal particulier 1943 Du diable si je m'attendais à le trouver là, sur le coup de deux heures du matin 1943. 120, rue de la Gare, dans Les enquêtes de Nestor Burma et les Nouveaux mystères de Paris 1943 C'est quelque part sur la Côté, du diable si je me souviens du patelin 1943. 120, rue de la Gare, dans Les enquêtes de Nestor Burma et les Nouveaux mystères de Paris 1955 Ils me surestiment, car du diable si je sais sur quoi j'ai marché 1955. Des kilomètres de linceul (Les nouveaux mystères de Paris, 2e arrondissement) 1955 Mais au [sic] diable si je comprends plus loin que ces simples constatations 1955. Les rats de Montsouris 1980 Du diable si ce n'était pas la première fois que je le voyais sourire ! 1980. Pour venger Pépère 1883 c'est le matin qu'il fallait voir un homme étonné ! Je ronflais comme une locomotive, et du diable si j'avais gardé le moindre souvenir des heures précédentes ! 1883. Culottes rouges 1889 C'est-à-dire que je connais sa tournure. Car pour ce qui est de son nom, du diable si je me le rappelle. 1889. L'ami du commissaire 1849 Il en est sûr !… Il est gentil l'officier… j'ai eu trois secondes de venette… Mais baste !… Ils auront beau fouiller toute la ville… du diable s'ils y trouvent le révérend Ballegrino 1849. Le comte de Sainte-Hélène. Drame en cinq actes et sept tableaux <9 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 269