raseur

date : 1853 registre ancien : 6 registre moderne : 4 fréquence : 34

raseur

& raseuse (fém.)

n., adj.

Importun ; personne ennuyeuse, avec qui on s'ennuie ; bavard ennuyeux, qui raconte des riens pendant des heures

Synonyme : importun, gêneur, emmerdeur

Famille : raser/raseur/barber (ennuyer)

1899 je le connais bien, c'est un vieux raseur ! 1899. Les Mémoires de M. Goron - Haute et basse pègre
1917 Tu penses que nous dînons ce soir chez l'oncle Bertrand ?... Il serait peut-être temps que tu ailles te chausser... -Quelle scie !... C'est un très brave homme […] mais il y a toujours des raseurs chez lui 1917. Au Mort-Homme sous la mitraille
1892 allait prendre un peu de repos, la nuit venue, quand un coup de sonnette la fit pester subitement. -Encore quelque raseur, s'exclama-t-elle 1892. Le chiffonnier de Paris - Grand roman dramatique
1967 Il est puissamment raseur, dit Isabella. Il a l'éloquence d'une machine à calculer. 1967. Face d'Ange et la conférence
1927 Un raseur, au fond, qui vous gâte un souper 1927. Souvenirs de la vie de plaisir sous le second Empire
1927 Je vous quitte car j'aperçois un raseur qui vient à nous. 1927. Souvenirs de la vie de plaisir sous le second Empire

<6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).