grognon

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 3 registre moderne : 3 fréquence : 25

grognon n., adj.

Qui grogne, revêche, qui râle, de mauvaise humeur, individu maussade, acariâtre, de mauvaise humeur ; mécontent

Synonyme : malaimable, grognon

1899 n'avait d'autre amitié que celle d'un vieux chat grognon 1899. L'amour à Paris - Nouveaux mémoires - Les industries de l'amour 1950 Elle était nerveuse et grognon par suite du départ brusque de la petite Léa qui avait promptement révisé son jugement sur sa patronne. 1950. Monsieur Paul 1990 À quinze heures, Mauser est passé. Il est reparti grognon. 1990. L'étage des morts 1990 ma voix était tout bonnement grognonne d'avoir été sortie de son sommeil 1990. À l'ami qui ne m'a pas sauvé la vie 1861 le lieutenant Grognon, lequel a un caractère en brosse, et trouve toujours moyen d'être en colère contre quelqu'un ou quelque chose. 1861. Le 13e hussards. Types, profils, esquisses et croquis militaires... à pied et à cheval <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 866