racoler

registre moderne : 3 fréquence : 26

racoler & racoler qqun ; (raccoler) ; se faire racoler v.tr.

Chercher le client pour se prostituer ; chercher qqun ; être entrepris par une prostituée, se faire inviter (à projet sexuel)

Synonyme : client (chercher le), prostituer / se Usage : prostitution

1900 Sur le boulevard des Italiens, j'avais aperçu trois gamines, dont l'aînée avait à peine quinze ans, et qui, avec un toupet infernal, racolaient les passants. J'en fis arrêter deux et je me chargeai de la troisième. 1900. Mémoires de Rossignol 1900 Je me rappelle une vieille prostituée qui logeait rue Sainte-Marguerite et racolait par sa fenêtre. 1900. Mémoires de Rossignol 1950 Il préférait racoler n'importe quel connard, n'importe quelle ordure, mais avoir quelqu'un pour lui tenir compagnie, pas rester en tête à tête avec lui-même 1950. Ainsi soit-il 1921 Elle raccole les chiens du voisinage. 1921. La femme aux chiens 1978 Oh ! une fois, je me suis fait racoler par un gars de 12 ans. 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine 1978 Je ne savais pas comment le racoler, comment reconnaître les michetons. 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine 1947 L'aînée sut mieux se tenir que l'autre, et choisir ses amants parmi des gens à peu près convenables, mais la plus petite tomba vite au trottoir. Elle n'avait d'ailleurs qu'à descendre de chez eux, et c'est sur le boulevard des Capucines, qu'elle racolait les passants. 1947. Prisons tragiques. Prisons comiques. Prisons grivoises <7 citation(s)>

Mot officiel (GIR, CRAP) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 921