se renvoyer la balle

registre moderne : 4 fréquence : 7

se renvoyer la balle & renvoyer la balle dans le camp de locution

S'accuser tour à tour, se décharger sur qqun, qui en fait autant ; se défausser, rendre qqun d'autre responsable, rejeter la faute sur qqun, laisser à autrui le soin d'agir, de décider ; se décharger de qqchose sur qqun

Synonyme : accuser

2008 C'était un imbroglio administratif, car les locaux dépendaient des fonctionnaires de Police de la Justice et de l'Intérieur. Les deux ministères se renvoyaient la balle comme à Wimbledon. 2008. Flic dans le 9.3 1899 Dans la chambre où on les trimballe, / Chacun d'eux se renvoie la balle 1899. La reconstitution du crime (Scie du jour) - Air : C'est pas vrai ! - Chansons de Paris, dans Goron, L'amour à Paris - Nouveaux mémoires - L'Amour criminel 2006 Son « enquête n'a pas permis de les identifier », explique-t-il. […] Il renvoie la balle dans le camp du juge Jean-François Daniau qui subit, dit-on, une forte pression de l'Élysée. 2006. Place Beauvau - La face cachée de la police 1982 Tout le mond est d'accord sur le principe mais personne ne veut payer. Les services du commissariat de la Marine se renvoient la balle 1982. Les hélicos du djebel. Algérie 1955-1962 <4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 686