faire d'une pierre deux coups

registre ancien : 3 registre moderne : 3 fréquence : 18

faire d'une pierre deux coups & faire de X deux coups locution

Gagner deux fois sur une seule action, atteindre deux objectifs à la fois, avec une seule action

1792 en conséquence ils ont gagné par argent les Députés qui avoient le plus d'influence sur l'Assemblée, et ont obtenu le Décret qui anéantissoit la Noblesse. –C'est-à-dire f... que nos Députés ont vendu leurs voix au plus offrant. –Vous y êtes ; joint à cela qu'un pareil Décret favorisoit leurs vues ambitieuses : ainsi ils firent d'une pierre deux coups 1792. Conversation entre un maître d'école, un grenadier, et un paysan 1942 Involontairement, j'avais fait d'une pierre deux coups : j'avais écarté l'orage de la bande à Stryke et fait procéder à la dispersion d'un clan rival 1942. L'ombre du grand mur 1949 Nous pourrions faire d'une pierre deux coups et prendre les deux espions dans le même filet 1949. Mémoires d'un contrôleur des wagons-lits recueillis par René Delpêche 1892 Bonnin vengeant à la fois les deux Mariannes, de coeur et de droit, sa fiancée et la République, avait cru faire d'une balle deux coups en « descendant » le mouchard 1892. Le chiffonnier de Paris - Grand roman dramatique 1985 Ils escamotaient quelques gosses qu'ils rejetaient de nuit dans un barrio et faisaient d'une pierre deux coups : le NPA tombait sous le feu des médias et on frappait les esprits pour pas cher. 1985. Manila Black <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 442