escogriffe

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1611 registre moderne : 3 fréquence : 27

escogriffe & grand escogriffe n.

Personne peu sympathique ; individu grand et maigre (péj.)

1801 Encore ce grand escogriffe ! je n'l'aime pas, j'ai toujours peur qu'il me renifle 1801. Cri-cri, ou le mitron de la rue de l'Oursine, folie grivoise en un acte et en vaudevilles 1952 quand un escogriffe de deux mètres de haut m'arrête en levant sa canne 1952. Mon taxi et moi 1862 –En vérité, cousine, vous êtes, pour ce grand escogriffe, d'une indulgence inouïe ! –Escogriffe ! Le mot est un peu dur ! Narcisse n'est pas seulement un très-beau chasseur… c'est un garçon très-dévoué, très-exact et très-adroit ! 1862. Le beau Narcisse - comédie-vaudeville en un acte <3 citation(s)>

Mot dial. « voleur », se rattache p.-ê. à escroc, et au rad. de griffer (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 756