avoir vent de

registre ancien : 3 registre moderne : 3 fréquence : 35

avoir vent de & en avoir vent locution

Être informé de, entendre dire, obtenir des informations vagues, souvent de façon non officielle

Synonyme : information, renseignement, informer, renseigner

1830 après avoir visité tous les quartiers et dévidé des milliers de marches, elle eut vent qu'Alexandrine Doi demeuroit dans une maison du faubourg Saint-Germain 1830. Histoire de Vidocq, chef de la police de sûreté, écrite d'après lui-même, par M. Froment, Ex-Chef de Brigade du Cabinet particulier du préfet, auteur de La police dévoilée (vol.2) 1954 Mais des mouchards ont eu vent de l'affaire ; ils ont organisé une rafle 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville 1624 Car si le Gentilhomme qui la possede en avoit le moindre vent, c'est fait de ma vie 1624. Les ramonneurs 1986 une fille m'apprend qu'elle a eu vent d'une affaire immobilière intéressante à réaliser. 1986. Rue Saint-Denis. Rites, personnages et secrets du quartier le plus chaud de Paris 1718 À Saigon, ceux qui avaient eu vent de l'histoire prétendaient que les coffres avaient été transportés par jonques 1718. Le roy de cocagne (comédie représentée en 1718), dans Théâtre de Monsieur Le Grand, comédien du Roy 1899 Les deux victimes, par quelque commérage, avaient eu vent des « balthazars » qu'on s'offrait chez les Bistrouille, et dont les lapins du châtelain faisaient les principaux frais. 1899. Bistrouille et Jean Hiroux. Contes du Petit Pioupiou 2004 là aussi il y eut « fuite » (le 2e bureau de Sétif eut vent du projet). 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne <7 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 547