esculape

date : 1690 fréquence : 6

esculape

& Esculape ; discipline d'Esculape

n.m.

Médecin

Synonyme : médecin

1830 il surprit sa fiancée entre les bras de l'homme le plus dégoûtant qu'il eût encore vu ; c'étoit le médecin qui l'avoit soigné pendant sa convalescence. Vidoc, indigné, fut sur le point d'assommer l'esculape 1830. Histoire de Vidocq, chef de la police de sûreté, écrite d'après lui-même, par M. Froment, Ex-Chef de Brigade du Cabinet particulier du préfet, auteur de La police dévoilée (vol.1)
1756-1763 (vers) Un Esculape habile dans ces sortes de maladies et que l'on nomme Darnet, médicamente la demoiselle, et sa santé revient à vue d'oeil [26/09/1760] 1756-1763 (vers). Paris sous Louis XV - Rapports des inspecteurs de police au roi
1760 (vers) le sieur Ruhot, garçon du sieur Ruffel, chirurgien et confident de M. le Marquis. Cet Esculape, depuis longtemps, était chargé de la demoiselle Paillon, fille assez jolie [19/04/1765] 1760 (vers). Paris sous Louis XV - Rapports des inspecteurs de police au roi (deuxième série)

<3 citation(s)>

Lat Æsculapius, grec Asklêpios, nom du dieu de la Médecine, fils d'Apollon (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).